Internat Away
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Un nouvel internat à ouvert en Angleterre, la directrice est à la recherche d'élève et de professeur .
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Pack de 10 BD à 49€ – Le meilleur de ...
Voir le deal
49 €

 

 Le premier étage

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassiopée Away
Directrice
Cassiopée Away

Messages : 108
Date d'inscription : 30/01/2010
Localisation : Internat Away

Renseignements Principaux
Rang: Directrice de l'internat
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeDim 31 Jan - 17:34

Le beau sol de pierre rouge , les murs de bois blond , ce couloir est le plus important du collège , chaque porte sur les murs est celle d'une chambre de fille , les garçons sont au deuxième étage . Beaucoup de gens y traîne , les filles cherchant perpétuellement leurs affaires et les garçons espérant croiser l'élue de leur coeur .
Revenir en haut Aller en bas
http://internat-away.monally.com
Kathleen Moon
Assistant au professeur de Musique
Kathleen Moon

Messages : 26
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 24
Localisation : Sur la Lune

Renseignements Principaux
Rang: Elève-Prend des Cours de Magie
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeLun 8 Fév - 15:32

Kat était à peine arrivée à l'Internat. Elle n'avait même pas eu le temps d'aller s'installer dans sa chambre. En effet, la jeune étudiante était à peine arrivée qu'elle avait réclamé un cours de magie, impatiente de démarrer. Elle n'était là que depuis le matin même, et il n'était pas encore midi.
Kat se retourna et continua de faire ses cent pas. Que se passerait-il ensuite ? Elle avait cru comprendre qu'on l'avait choisie pour ses dons, comme tous les autres élèves. On ne lui avait rien dit d'autre. L'apprentie se remémora le peu de détails qu'elle avait appris sur ce mystérieux endroit : l'école avait été crée par une certaine Cassiopée Away, ancienne généticienne. D'après ce qu'elle avait entendu, la femme posséderait des pouvoirs magiques très puissants. Maîtrise totale de l'Air lui avait-on dit. Eh bien !
Elle se retourna dans le couloir et continua de marcher. La jeune fille était passée par le bureau de la directrice qui lui avait très très très brièvement présenté l'école, le fonctionnement des cours et le système général. Après, on lui a dit qu'elle pouvait s'installer et visiter l'école. Coup de chance, c'était un samedi et il n'y avait pas de cours le matin même, ce qui avait permis à Kat d'entendre certaines choses et se renseigner.
C'est alors que quelqu'un arriva. Kat le sentit aussitôt, alors qu'elle était de l'autre côté du couloir. Sa perception de la gravitation autour d'elle avait tellement été approfondie et travaillée que la jeune fille pouvait presque visualiser la silhouette. Il était possible voire probable que ce fut celle de la directrice car c'était une taille d'adulte. De plus, Kat avait rendez-vous avec le Professeur Away pour un cours très particulier... La jeune fille s'arrêta instantanément, s'épousseta rapidement et se recoiffa à toute vitesse. Elle avait gardé la même tenue : Converse noires, jean bleu clair à la coupe droite, gilet à capuche gris et un T-shirt WWF pour un look d'adolescent classique. Elle portait son éternel sac à dos Eastpak (padded), violet pour l'occasion, et une montre de sport au poignet gauche.
Oui, ça allait côté vestimentaire, pas de gros problème de look en vue... Comme ça, Kat ne ferait pas une si mauvaise impression que ça, même si la directrice l'avait déjà vue le matin même...

La nouvelle arrivée se remémora le « discours » qu’elle avait préparé pour ce cours. Son histoire. Une dernière fois, pour être sûre, elle se récita ce qu’elle devait dire à la directrice :
*Le premier pouvoir que j’ai découvert est celui du contrôle du visuel. Un jour, en me levant, j’en ai eu marre de la couleur rose de mon pyjama et il est devenu blanc/gris/bleu. Je n’y avais pas cru, mais je n’ai pas réussi à rechanger la couleur. Du coup, ma mère m’a demandé ce qui s’était passé, et je n’ai rien pu répondre. Mes parents ont déclaré l’incident clos, mais moi, j’étais curieuse. Je voulais recommencer. Je devais avoir dans les six ans, mais peut-être avais-je mes pouvoirs déjà avant. Bref, comme je ne dormais que très peu la nuit, j’en ai profité pour retenter l’expérience. Au bout de quelques jours, j’avais réussi à modifier la couleur d’à peu près tout. C’est alors que j’ai eu une idée. Si je pouvais modifier la couleur, je pouvais peut-être refaire les motifs et reproduire ce que je voulais. Et à mes sept ans à peu près, après beaucoup beaucoup beaucoup d’heures d’entraînement, je parvenais sans problème à transformer les motifs de ma couette par exemple : la couverture unie violette pouvait se transformer en couette Totally Spies ou représenter l’affiche du dernier dessin animé. Mais ça ne me suffisait pas. Du coup, je me suis entraînée à représenter des scènes complètes en 2D, et quelques mois plus tard, je pouvais avoir mon salon sur ma télévision. Je n’en ai pas parlé à mes parents même si à cet âge-là, on dit absolument tout. J’ai tenté plusieurs fois de parler de « magie », mais mon père souriait en disant que cela n’existait pas pour de vrai et ma mère hochait la tête en précisant qu’il était plus que l’heure d’aller dormir (ce que je ne faisais absolument pas, soit dit en passant). Jusque mes huit ans et demie, j’ai travaillé toujours plus, m’entraînant afin d’obtenir une reproduction impeccable. C’était un peu comme de la peinture, mais sans pinceau ni peinture. Je pouvais obtenir en moins d’une dizaine de secondes la reproduction parfaite de la Joconde sur mon ordinateur. C’est alors que j’ai eu une sorte de déclic. Pourquoi ne pas me lancer dans la 3D ? Je me suis mise à faire des genre d’hologrammes hyper-réalistes. Je ne pouvais toucher qu’au visuel ; tout ce que je créais n’était qu’une image, mais je me rendais déjà compte du pouvoir que j’avais et que je continuais de développer. Un jour, par hasard, j’ai vu que je pouvais également faire cela uniquement sur une personne : c’est-à-dire que je parvenais à manipuler entièrement le sens de la vue de quelqu’un et ainsi perturber royalement le pyschique de cette personne. C’était un peu en-dessous de dix ans. Par contre, je n’ai pas pu m’entraîner beaucoup car je travaillais seule la nuit. Mais comme c’était la même chose que pour les hologrammes sauf qu’il fallait pénétrer dans l’esprit de la personne, je n’avais pas trop de mal.
Vers dix ans et demi, j’ai découvert mon deuxième don. C’est-à-dire qu’avec tant d’entraînement sur la vue, j’ai fini par me rendre compte que je n’avais pas besoin de voir. Mon sixème sens (le sens de l’équilibre) était tellement développé que c’était comme un radar. Je percevais très bien les choses sans les voir. D’ailleurs, ce matin, on m’a dit que ce sens chez les gens comme nous, les « sorciers » si on veut, est extrêmement développé. Mais ça, je ne le savais pas à l’époque. Bref, grâce à ce sens, je parvenais à différencier sans peine un hologramme d’un vrai objet, même si en apparence, tout était pareil. La couleur, la forme, les ombres, les détails. J’avais tellement travaillé sur les hologrammes que ce que je faisais était très très très réaliste, et qu’on confondait sans peine l’original de la reproduction irréelle. Pour revenir à mon deuxième don, un jour, je me suis tout bêtement pesée. Et là, j’ai remarqué que je pouvais faire varier mon poids. Bien sûr, au début, j’ai cru que la balance était en panne, mais après avoir acheté et changé une demi-douzaine de fois de balance, j’ai dû me rendre à l’évidence. Et un jour, je me suis tellement allégée que j’ai réussi à léviter. Ce n’est que plus tard que je me suis rendue compte que c’était une histoire de gravitation. Je savais faire varier la gravitation et jouer avec les densités. Ce que je prenais pour un radar comme chez les dauphins était en réalité une image que je reformais grâce aux infimes variations gravitationnelles. Ce sont des différences infiniment petites mais comme j’ai travaillé comme une dingue, j’ai réussi à percevoir ces légers changements. Même si je suis encore très jeune, j’ai entendu parler des lois de physique sur la gravitation et des choses concernant l’attraction universelle. Je ne connaîs pas la théorie et les calculs savants, mais je sais que chaque objet a une gravitation et est attiré par un autre objet ou quelque chose du genre. Par déduction, j’en ai conclu qu’il y avait un rapport avec cela. De même, je me suis rendue compte, vers onze ans, que je pouvais perturber le sens de l’équilibre de quelqu’un, bouger les choses et de jouer sur les phénomènes gravitationnels. Ensuite, j’ai cherché le lien entre mes deux dons, parce qu’ils se complétaient et que, selon moi, ils n’étaient pas isolés, et j’ai trouvé un rapport confus, certes, mais tout de même : Espace et la lumière (ou le temps que met la lumière dans l’espace). C’était une histoire de lumière, forcément, parce que d’après mes recherches, j’ai appris que ce qu’on voit est une histoire de lumière. Je crois que pour ce qui est du psychique, je faisais ces changements de lumière au niveau de l’œil de la personne visée, directement. Mais c’était plus ou moins automatique (pas instinctif, car si ça l’avait été, je n’aurais pas mis plusieurs années pour le découvrir). Et, en tenant compte du fait que les nuits de pleine lune, je n’ai pas besoin de sommeil, j’en suis arrivée à cette affirmation : mon pouvoir a un rapport direct avec la Lune.*


C’était pas mal. Résumé long, mais elle ne pouvait pas moins détailler. Pendant tout le temps que dura ce discours mental, la jeune fille sentait la silhouette approcher, devenant de plus en plus claire au fur et à mesure de son avancée. Kat prit une grosse inspiration, puis retint son souffle jusqu'à voir le visage de celui qui arrivait, immobile. On commençait à entendre les pas rapides de la personne, souples (ils ne résonnaient pas dans le couloir) et signe d'une grande légèreté. A présent, l'étudiante était pratiquement sûre qu'il s'agissait de la directrice. Mais avait-elle raison ? Réponse très bientôt...


Dernière édition par Kathleen Moon le Lun 8 Fév - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée Away
Directrice
Cassiopée Away

Messages : 108
Date d'inscription : 30/01/2010
Localisation : Internat Away

Renseignements Principaux
Rang: Directrice de l'internat
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeLun 8 Fév - 16:09

Cassiopée marchait d'un pas souple , très silencieux , elle se rendait à son troisième cours , dans le couloir où était censé être les chambres des filles , mais l'élève qu'elle avait là n'y habitait pas , elle avait préféré la cabane au bord de la mare , choix qui avait fait assez rire Cassiopée , à une certaine époque elle avait songé à employer un jardinier et l'y faire habiter , mais c'était au moment où elle faisait ses expériences et elle n'avait pu renoncer à la solitude , choix judicieux , car c'était deux ou trois jours avant l'explosion . Donc , la Directrice marchait tandis que son autre corps qui était dans son bureau parlait au téléphone avec le propriétaire du cinéma de la ville , et s'approchait de la jeune fille blonde qui était dans le couloir où elle aurait dut habiter mais où elle n'habitait pas . Cassiopée lui fit un grand sourire , sachant très bien que vu la puissance présumée des dons qu'elle avait lu sur la fiche de la jeune fille , Miss Moon/Miller savait qu'il y avait quelqu'un .
"- Bonjour Miss Moon , vous vous plaisez à l'académie ? Il me semble que vous êtes arrivée récemment ."
Là , elle se la jouait Directrice maniérée et pas du tout gamine . Directrice maniérée qu'elle n'était pas . Elle avait toujours aimé s'amuser et ce n'étais pas à un cours que ça allait changer . Mais il fallait surprendre ses élèves et c'était un des moyens les plus simples d'y arriver que de ne pas se dévoiler immédiatement .
Revenir en haut Aller en bas
http://internat-away.monally.com
Kathleen Moon
Assistant au professeur de Musique
Kathleen Moon

Messages : 26
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 24
Localisation : Sur la Lune

Renseignements Principaux
Rang: Elève-Prend des Cours de Magie
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeLun 8 Fév - 16:24

Kat ne s'était pas trompée. C'était bien la directrice qui venait vers elle, marchant d'un pas décidé. La jeune étudiante resta impassible en voyant la jeune femme s'avancer vers elle. Lorsqu'elles furent sufisamment proches l'une de l'autre, le Professeur prit la parole d'un ton qui étonna Kathleen :

- Bonjour Miss Moon, vous vous plaisez à l'académie ? Il me semble que vous êtes arrivée récemment.

Oui, c'était une voix froidement efficace, tranchante. Mais teintée de certaines manières bien agaçantes qui rappelaient tant les protocoles et autres étiquettes à Kat. Ce n'était pas le souvenir de la femme de ce matin-même. Mais cela ne toucha pas plus la jeune étudiante. Très bien. La directrice voulait la faire travailler, alors elle allait travailler. Et si elle voulait de la politesse, elle en aurait.

- Effectivement, je suis arrivée ce matin-même. L'académie me plaît au plus haut point. Je vous remercie de vous soucier de mon bien-être, Madame le Directeur.

Kat accompagna ces paroles d'un léger sourire poli de circonstance, ni trop enthousiaste ni pas assez.

- Puis-je vous poser une question, professeur, je vous prie ? Comment se passera le cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée Away
Directrice
Cassiopée Away

Messages : 108
Date d'inscription : 30/01/2010
Localisation : Internat Away

Renseignements Principaux
Rang: Directrice de l'internat
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeLun 8 Fév - 22:47

Cassiopée haussa un sourcil septique , "Madame le Directeur" ... cette fille n'était donc pas au courant que le mot "Directrice" existait . Et puis la jeune femme n'arrivait pas à savoir si son élève "jouait" comme la quasi-albinos l'avait fait plutôt , d'ailleurs , elle n'aimait pas du tout mais alors pas du tout ce sourire qu'elle avait , la Directrice laissa tomber ses manières qu'elle même trouvait ridicules et m'as tu vu mais resta tranchante .
"- Tout d'abord , tu va cesser de sourire comme ça je n'aime pas ça . Ensuite si tu veux bien on va faire connaissance aussi bien pour nos pouvoirs que pour le reste . Et aussi , tu sais que le mot "Directrice" existe ?"
Un résumé en deux phrases de ce qu'elle pensait , la deuxième faisant partie de la procédure normale du cours et non exclusivement de ses pensées du moment . Un sourire un peu , voir très , froid sur le visage , sourire qu'elle avait bien l'intention de réchauffé au fur et à mesure de la conversation , elle avançait tranquillement dans le couloirs , se demandant à peine où elle pouvait bien aller .
Revenir en haut Aller en bas
http://internat-away.monally.com
Kathleen Moon
Assistant au professeur de Musique
Kathleen Moon

Messages : 26
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 24
Localisation : Sur la Lune

Renseignements Principaux
Rang: Elève-Prend des Cours de Magie
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeMar 9 Fév - 17:02

- Tout d'abord, tu va cesser de sourire comme ça, je n'aime pas ça.

Kat eut énormément de mal à retenir le fou rire nerveux dans lequel elle était sur le point de partir en entendant cette phrase de la directrice. Sérieusement, ce n'était pas quelqu'un qui allait lui dicter ce qu'elle devait faire de ses lèvres, directrice ou pas. Mais être impertinente dés le premier jour n'était pas forcément la meilleure façon de rester dans un internat. Enfin, celle-ci crut sûrement que Kat s'exécutait en serrant tellement fort ses lèvres qu'elles devenaient écarlates (pour éviter le fou rire) car elle continua :

- Ensuite si tu veux bien on va faire connaissance aussi bien pour nos pouvoirs que pour le reste.

*Précis, comme réponse !* pensa-t-elle avec ironie.

- Et aussi , tu sais que le mot "Directrice" existe ?

Là, la jeune élève ne tint plus et ne réussit plus à se contenir. Elle toussa pour tenter de cacher le fou rire sous le regard plus que surpris de Miss Away. Ensuite, elle se gratta la gorge et répondit d'une voix mal maîtrisée :

- Bien sûr que je connaîs ce mot, mais j'ai employé l'expression "Madame le Directeur" pour parler de votre rang, de votre poste. Cela crée une certaine distance : je parlais au directeur, pas à Cassiopée. Je ne vous parle pas en tant que femme, mais en tant que proviseur ou professeur. D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais professeur est toujours au masculin. On ne dira jamais une professeure. Enfin, je ne crois pas être ici pour parler des subtilités de notre langue, j'ai d'autres cours pour cela.

Kat avait lâché tout cela d'une voix douce mais lointaine, froide. Elle ne voulait pas se faire renvoyer dés le matin-même, mais ne souhaitait pas non plus se taire comme elle l'avait toujours fait. Elle devait parler, dire son opinion. Elle refusait de se faire marcher sur les pieds. Plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée Away
Directrice
Cassiopée Away

Messages : 108
Date d'inscription : 30/01/2010
Localisation : Internat Away

Renseignements Principaux
Rang: Directrice de l'internat
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeMar 9 Fév - 17:29

"- Bien sûr que je connaîs ce mot, mais j'ai employé l'expression "Madame le Directeur" pour parler de votre rang, de votre poste. Cela crée une certaine distance : je parlais au directeur, pas à Cassiopée. Je ne vous parle pas en tant que femme, mais en tant que proviseur ou professeur. D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais professeur est toujours au masculin. On ne dira jamais une professeure. Enfin, je ne crois pas être ici pour parler des subtilités de notre langue, j'ai d'autres cours pour cela."
Petite peste était l'expression qui venait à l'esprit de Cassiopée , très bien , elle cherchait sa directrice , et bien elle la trouverait et très vite . D'un geste discret elle appela une rafale de vent qu'elle dirigea vers le visage de Kathleen . Une expression septique sur le visage , sa bouce entrouverte et un de ses sourcil relevé .
"- Effectivement tu as d'autre cours . Ici c'est les cours de Magie , tu vient de t'en prendre sur la figure à la normale maintenant parle moi de tes pouvoirs . Que je vois si ton faux nom à une raison liée avec la matière enseignée en ce cours ."
Tout ceci avait le don de la mettre en rogne . Elle n'aimait pas mais alors pas du tout le comportement de son élève même si il l'amusait un peu ... mais alors elle ne s'en rendait pas vraiment compte sur le moment .
Revenir en haut Aller en bas
http://internat-away.monally.com
Kathleen Moon
Assistant au professeur de Musique
Kathleen Moon

Messages : 26
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 24
Localisation : Sur la Lune

Renseignements Principaux
Rang: Elève-Prend des Cours de Magie
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeMar 9 Fév - 20:49

Apparemment, Kat avait énervé la directrice. Aïe, son séjour à l'Internat Away pourrait s'avérer plus court que prévu, quand on voit comment il a débuté... Le professeur de magie avait le visage fermé, mais son élève ne bougea pas d'un pouce, ne changeant pas d'attitude même sous le regard noir de la directrice. C'est alors que Kat sentit une rafale de vent arriver, venant de globalement nulle part. Elle eut un léger sourire. Madame la directrice paraissait vraiment agacée et avait arrêté de plaisanter. Grâce à son sens de l'équilibre incroyablement développé, la jeune fille avait vu le mouvement du professeur et savait pertinament ce qu'allait faire le vent : la gifler indirectement par l'intermédiaire d'un courant d'air. Elle serra les poings et ses lèvres se pincèrent. Ca n'allait pas se passer ainsi.
La suite fut presqu'un réflexe. Par elle ne savait trop quelle loi de physique, Kat pouvait créer des boucliers qui atténuaient la vitesse ou la force des objets qui lui fonçaient dessus. D'après ce qu'elle avait compris, elle attirait les objets dans le sens contraire et les deux forces s'annulaient (la gravitation et le quelque chose dont elle avait oublié le nom), provoquant l'arrêt de la chose. Et comme la distance rafale de vent-Kat était encore grande, la jeune fille modifia instantanément la direction de l'air et le repoussa (en réalité, elle l'attirait de l'autre côté). Et, pour faire bonne mesure, la jeune fille laissa son "mur de protection", le renforçant par la même occasion.
La directrice fit comme si de rien n'était et prit la parole tranquillement :

- Effectivement tu as d'autres cours. Ici, c'est le cours de Magie ; tu viens de t'en prendre sur la figure. Maintenant, parle-moi de tes pouvoirs. Que je vois si ton faux nom a une raison liée avec la matière enseignée en ce cours.

Kat prit son temps pour desserrer ses lèvres. Maintenant, elle n'avait plus du tout envie de parler de ses dons. Cependant, elle finit par s'exécuter et fit le plus court possible :

- Je peux contrôler la gravité, et ainsi perturber le sens de l'équilibre. Je peux aussi créer des illusions d'optique : hologrammes ou reproduction. Bien sûr, ce ne sont que des images et les objets ne sont pas réels. J'ai la possibilité de piéger les yeux de n'importe qui. Et, pour finir, oui, mon "faux nom" comme vous dites a un rapport direct avec ces dons puisque je suis beaucoup plus puissante les nuits de pleine lune et que je n'ai pratiquement pas besoin de sommeil. Mes pouvoirs sont en lien avec la lune - c'est un objet diffusant qui "reflète" la lumière du soleil et elle a sa propre gravité, qui est différente de celle sur Terre.

La jeune fille se tut. Elle mit ses mains dans les poches et attendit la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée Away
Directrice
Cassiopée Away

Messages : 108
Date d'inscription : 30/01/2010
Localisation : Internat Away

Renseignements Principaux
Rang: Directrice de l'internat
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeMar 9 Fév - 21:29

- Je peux contrôler la gravité, et ainsi perturber le sens de l'équilibre. Je peux aussi créer des illusions d'optique : hologrammes ou reproduction. Bien sûr, ce ne sont que des images et les objets ne sont pas réels. J'ai la possibilité de piéger les yeux de n'importe qui. Et, pour finir, oui, mon "faux nom" comme vous dites a un rapport direct avec ces dons puisque je suis beaucoup plus puissante les nuits de pleine lune et que je n'ai pratiquement pas besoin de sommeil. Mes pouvoirs sont en lien avec la lune - c'est un objet diffusant qui "reflète" la lumière du soleil et elle a sa propre gravité, qui est différente de celle sur Terre.
*Roh mais c'est qu'elle est pas de bonne humeur la mioche !*
Cassiopée agita la tête pour chasser cette pensée qu'elle n'aimait pas beaucoup pour ce qu'elle voulait dire mais le ton sur lequel elle l'entendait dans sa tête (Oh mince ! Elle entend des voies !) la faisait rire intérieurement , surtout le "Roh" en fait .
*Elle peut être sympathique ma vieille ! Arrête seulement de te comporter comme une conne et elle devrait te détester un peu moins !*
Le sourire de la Directrice dégivrait , il était de plus en plus lumineux et son regard accompagnait , elle avait décidé d'arrêter de jouer les Directrices glaciales et matures et même si ça ne faisait aucun effet , elle continuerait à pépier comme elle disait .
"- C'est cool comme pouvoir , tu les fait dans des situations spéciales les hologrammes ou c'est sur demande ?"
C'était limite si elle ne trottinait pas à présent .
*Peut-être je me laisse un peu trop déborder là ...*
Revenir en haut Aller en bas
http://internat-away.monally.com
Kathleen Moon
Assistant au professeur de Musique
Kathleen Moon

Messages : 26
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 24
Localisation : Sur la Lune

Renseignements Principaux
Rang: Elève-Prend des Cours de Magie
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeMar 9 Fév - 21:48

La réaction de la directrice ne se fit pas attendre :

- C'est cool comme pouvoir, commença la femme. Kat fronça les sourcils. Comment pouvait-on passer de tout à rien et vice versa ? Il n'y avait qu'une possibilité : être malade. Après, cela pouvait être un dédoublement de personnalité ou bien des troubles du comportement, mais une chose était sûre : il y avait un problème. Cependant, l'élève ne dit rien. Méfiante par expérience, elle savait que c'était une façon de destabiliser les gens.

- Tu les fait dans des situations spéciales les hologrammes ou c'est sur demande ?

- Sur demande. Je les fais comme je veux, quand je veux, où je veux, comment je veux.

Et, afin de prouver ses paroles, la jeune fille en fit apparaître un. On vit d'abord une forme trouble, floue, qui s'allongeait. Elle se précisa, les couleurs se fixèrent. Et une deuxième Kat apparut. Ou plutôt, son image. Kat (la vraie), sourit. D'un geste discret, l'image s'anima bougeant comme une vraie personne. Pour terminer en beauté, l'élève disparut, se camouflant dans le décor, comme gommée. Elle n'était pas invisible dans le sens transparente/inaudible/... pour tous les sens, mais c'était une illusion. Elle se fondait totalement dans le décor.
Puis tout redevint comme avant. L'image disparut dans un flash et Kat fut visible de nouveau. Sans sourire, elle attendit un commentaire de la directrice.


Dernière édition par Kathleen Moon le Jeu 11 Fév - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée Away
Directrice
Cassiopée Away

Messages : 108
Date d'inscription : 30/01/2010
Localisation : Internat Away

Renseignements Principaux
Rang: Directrice de l'internat
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeMer 10 Fév - 20:43

Cassiopée hocha la tête , la petite était assez douée , elle c'était entraîné et ça se voyait . Ce qui l'avait le plus impressionné était sans conteste la quasi-disparition de Kathleen , l'hologramme était aussi très bien d'ailleurs . Elle posa une question , même si elle n'attendait pas spécialement de réponse , elle avait bien vu que son élèves ne l'aimait pas énormément ... Et Cassiopée savait pourquoi mais elle ne regrettait pas .
""- Tu t'es entraînée combien de temps ?"
Elle n'attendit même pas de voir si Miss Moon allait daigner répondre , la professeur de Magie continua .
" - Si tu pouvais perturber mon sens de l'équilibre pour que je vois ce que ça fait , ce serai bien .
Ce n'était pas un ordre . Ni une demande courtoise . C'était un mélange des deux . En fait , Cassiopée voulait surtout voir ce que l'air donnerait contre cette dérégulation de la gravité .
Revenir en haut Aller en bas
http://internat-away.monally.com
Kathleen Moon
Assistant au professeur de Musique
Kathleen Moon

Messages : 26
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 24
Localisation : Sur la Lune

Renseignements Principaux
Rang: Elève-Prend des Cours de Magie
Energie:
Le premier étage Left_bar_bleue100/100Le premier étage Empty_bar_bleue  (100/100)

Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitimeDim 21 Fév - 14:08

- Tu t'es entraînée combien de temps ? demanda la directrice. Kat eut un pauvre sourire.

- Longtemps. Plus que vous ne pensez.

Le professeur ne fit pas de commentaire. C'était à peine si elle l'avait entendue.

- Si tu pouvais perturber mon sens de l'équilibre pour que je vois ce que ça fait, ce serait bien.

Kat hocha la tête sombrement. C'était la partie qu'elle contrôlait le moins bien, la Gravitation. Surtout quand il fallait agir uniquement sur une personne. Mais ce n'était pas cela qui allait l'arrêter. Pour une fois qu'elle allait avoir droit à un cobaye, c'était une chance !
La jeune fille ferma les yeux. Aussitôt, elle visualisa la scène à l'intérieur d'elle-même. La suite fut presque automatique. Guidée par une intuition dûe à l'expérience et aux (nombreux) entraînements, Kat accéda rapidement au champ gravitationnel qui retenait la directrice par terre, solidement scotchée au sol. Aussitôt, la jeune fille le désactiva au minimum, si bien que Miss Away pesait beaucoup beaucoup moins qu'à son habitude et que, surtout, la pression atmosphérique avait tout simplement purement disparu. Pouf, plus rien. Forcément, à cause de cette perturbation, tout fut aspiré au plafond (heureusement qu'il n'y avait que peu de choses dans ce couloir), mais Kat, de justesse, parvint à limiter ce phénomène à la directrice. Elle eut un léger sourire discret, puis secoua la jeune femme dans tous les sens. Elle la faisait monter en diminuant la gravitation à l'extrême, puis la faisait retomber brusquement en choisissant une pression d'environ trois ou quatre bars. Ce jeu dura quelques secondes, puis Kat arrêta, reposant doucement la directrice au sol.


- En réalité, je ne perturbe pas le sens de l'équilibre, puisque je modifie réellement l'environnement. Mais si je continuais comme ça longtemps, le sens finirait par déclarer forfait. Généralement, je joue aussi avec la vision, et ça donne un mal au coeur assez... Intense... expliqua la jeune fille impassible. Le truc, c'est que je ne vois pas vraiment d'où ça peut venir. C'est vraiment réel, c'est pas une illusion ce que je fais, mais apparemment, la gravité a un lien plus ou moins direct avec les champs électromagnétiques, qui ont eux-mêmes un rapport avec l'électricité (pour les électro-aimants par exemple). Mais je n'ai jamais remarqué quoi que ce soit d'anormal par rapport à l'électricité. C'est vraiment avec les astres que je fais ça. Ca doit être autre chose. La jeune fille ne se rendait pas vraiment compte qu'elle parlait, elle réfléchissait juste tout haut, et cela l'énervait au plus haut point de ne pas comprendre d'où venait tout cela. A la limite, les illusions, passe encore, c'est peut-être seulement une bizarrerie qui peut s'expliquer, mais la gravité...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le premier étage Empty
MessageSujet: Re: Le premier étage   Le premier étage Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier étage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Away :: L'intérieur du Manoir :: Les Couloirs-
Sauter vers: